29 JANUARY – 5 FEBRUARY 2023

BRUSSELS EXPO | HEYSEL

#stayconnected
#beinspired
#loveart

L’HISTOIRE DE LA BRAFA...


BRAFA, pour Brussels Art Fair, est l’une des plus anciennes foires d’art et d’antiquités dans le monde. Elle est organisée chaque année par l’ASBL Foire des Antiquaires de Belgique.

La première édition se déroula en 1956 à la salle Arlequin de la Galerie Louise. Cette initiative de créer un « salon des antiquaires » est née à l’instigation de Charles Van Hove et de Mamy Wouters, alors respectivement Président et Vice-Présidente de la Chambre des Antiquaires de Belgique. Cette première « Foire des Antiquaires » ou « Antiekbeurs » organisée par la Chambre des Antiquaires de Belgique fit suite à celles existant déjà à Grosvenor House à Londres et au Prinsenhof à Delft, mais précéda celles de Paris, Florence ou Munich.

1967 vit la création officielle de l’ASBL Foire des Antiquaires de Belgique/VZW Antiekbeurs van België qui prend le relais de l’organisation de la foire.

Vu le succès grandissant de l’évènement et le nombre croissant de participants, il devint indispensable de trouver un espace qui convienne mieux à ce développement. Par ailleurs, la diversification des objets d’art exposés s’accentua d’année en année. Entre 1967 et 2003, la foire se tint au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Jusqu’en 1994, seuls les antiquaires belges, membres de la Chambre Royale des Antiquaires de Belgique, pouvaient y exposer. C’était dès lors un évènement purement national. Le nombre de participants variait entre 40 et 50.

Un premier grand changement intervint, lorsque Christian de Bruyn ouvrit en 1995, pour la première fois, la foire aux marchands étrangers. Pour les antiquaires belges, c’était révolutionnaire. Rapidement, le Palais des Beaux-Arts devint trop exigu et il fallut chercher un autre lieu. En 2004, la Foire des Antiquaires de Belgique déménagea vers le site de Tour & Taxis, dans le quartier Nord de Bruxelles, le long du canal de Willebroek, une véritable perle du patrimoine architectural industriel national. Disposant d’un vaste espace d’exposition, la Foire des Antiquaires opta consciemment pour un accroissement important du nombre de participants. Passant d’une quarantaine d’exposants belges à 130 participants belges et étrangers, la foire devint un évènement international d’envergure européenne.

Le nom « Foire des Antiquaires de Belgique » ou « Antiekbeurs van België » ne correspondant plus à l’essor de l’événement, le Conseil d’Administration se dota en 2009 d’un nouveau nom;
BRAFA pour Brussels Antiques & Fine Arts Fair. Le 30 septembre de la même année, la foire jouit du Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Paola. Lors de l’édition de 2014, la foire, à la suite d’un relooking complet de son identité visuelle, prend l’appellation de BRAFA pour Brussels Art Fair.

En 2022, suite au développement de nouveaux projets sur le site de Tour & Taxis ne permettant plus la tenue de la 67e édition, la Brafa change d’écrin. Une page se tourne qui a vu, lors de presque deux décennies sur le site de Tour & Taxis, une internationalisation accrue et une ouverture à de nouvelles spécialités : l’art contemporain, le design, la bande dessinée, le cabinet de curiosité façon XXIe s. comprenant dinosaures et costumes d’astronaute… Accueillant toutes les tendances du marché et pionnière dans certains domaines, la Brafa se distingue véritablement aujourd’hui par sa diversité et son atout de ‘cross collecting’ grâce à un savant mélange de styles et d’époques.

Ces années ont été aussi l’occasion d’accueillir un grand nombre d’invités d’honneur allant de grandes institutions culturelles du pays à des artistes de renommée internationale. Que ce soit les Musées de la Ville de Liège en 2010, le Musée Mayer van den Bergh à Anvers en 2011, l’Opéra de la Monnaie en 2013, les Musées Royaux d’Afrique centrale en 2014, les Floralies Gantoises en 2016 et des artistes majeurs du XXe siècle tels que Julio le Parc en 2017, Christo en 2018, le duo Gilbert & George en 2019 sans oublier les magnifiques expositions orchestrées par la Fondation Roi Baudouin en 2012 et 2015…

En 2020, pour sa 65éme édition, la Brafa a célébré cet anniversaire de façon originale par une exposition et une vente exceptionnelle de cinq segments du Mur de Berlin. Le produit de la vente a été intégralement versé à cinq bénéficiaires (associations et musée) actifs dans les domaines de la recherche contre le cancer, de l’intégration des personnes handicapées, et bien entendu, de la préservation du patrimoine artistique.

La Brafa a également introduit à l’attention d’un public toujours plus nombreux et régulier, des Brafa Art Tours et des Brafa Art Talks pour approfondir ses connaissances sur l’art et découvrir des artistes et des thèmes culturels variés. Ainsi aujourd’hui, ce sont plus de 68.000 visiteurs qui foulent avec enthousiasme les allées de la Brafa; amateurs d’art, collectionneurs, conservateurs et conservatrices de grands musées, mécènes des musées belges et étrangers, cercles culturels et économiques… Sa longévité et son succès, elle la doit aussi au sponsoring fidèle de Delen Private Bank.  

La foire se tient désormais à Brussels Expo sur le plateau du Heysel au nord de la capitale belge. Brussels Expo est un lieu d’exposition conçu spécifiquement pour accueillir divers salons et manifestations internationales. Réputé pour son passé prestigieux, l’infrastructure de ses Palais d’expositions est, en effet, un héritage des Expositions Universelles de Bruxelles de 1935 et 1958 dont le monument-phare est sans conteste l’Atomium, symbole de l’Exposition 58.

Si la Brafa entame un nouveau chapitre de son histoire, elle poursuit sans relâche sa mission de proposer une foire internationale toujours plus qualitative. Grâce à une sélection rigoureuse des galeries participantes, des œuvres d’art exceptionnelles, une organisation qui se veut impeccable, la Brafa est un lieu de rencontres et d’échanges incontournable en Europe.