19 – 26 JUNE 2022

BRUSSELS EXPO | HEYSEL

#stayconnected
#beinspired
#loveart

Tracer en or et en argent : dessins hollandais et flamands à la pointe de métal du XVe au XVIIe


30/01/2015


Présentation du département des dessins et gravures du British Museum
Par An VAN CAMP
Conservatrice des dessins et gravures hollandais et flamands – British Museum


Tracer en or et argent : dessins hollandais et flamands à la pointe de métal du XVe au XVIIe siècle
Par An VAN CAMP
Conservatrice des dessins et gravures hollandais et flamands – British Museum

An van Camp présentera une sélection de dessins dont ceux qui seront repris lors de la prochaine exposition “Drawing in Silver and Gold: From Leonardo to Jasper Johns” à la National Gallery of Art de Washington (Mai-Juillet 2015) et au British Museum à Londres (Septembre-Décembre 2015). Les oeuvres, prêtées par différents musées internationaux (d’Europe et des Etats-Unis) pour cette exposition, ont pour thème les dessins réalisés à la pointe de métal. Il s’agit d’une technique peu connue où le dessinateur utilise un stylet en métal pour dessiner sur une feuille enduite d’une base abrasive. Cette technique permet d’aboutir à un résultat très délicat, à des oeuvres raffinées souvent très détaillées et de réaliser des dessins anciens admirés dans le monde entier. Bien que ce soit une technique très méticuleuse, celle-ci était largement utilisée au 15ème siècle par des artistes de la Renaissance flamande tels que Jan van Eyck, Rogier van der Weyden et Gérard David. Ce procédé fut encore utilisée au XVIe siècle, principalement, par des artistes et graveurs itinérants de portraits tels que Hans Bol, Hendrick Goltzius et Jacques de Gheyn II. Rembrandt a encore dessiné à l’aide d’une pointe de métal dans les années 1630 mais dès la fin du XVIIe siècle cette technique fut laissée à l’abandon au Pays-Bas.
Cette conférence présentera une vue globale de cette technique et de son usage au Pays-Bas du XVe siècle jusqu’au XVIIe siècle.

Langue : ENG

En partenariat avec : Apollo