19 – 26 JUNE 2022

BRUSSELS EXPO | HEYSEL

#stayconnected
#beinspired
#loveart

Picasso érotique, une exposition scandaleuse ?


01/02/2015

Par Dominique Dupuis-Labbé
Chef du bureau des acquisitions, de la restauration, de la conservation préventive et de la recherché, Direction générale des patrimoines, Sous-Direction des collections, Service des musées de France

Illustrated artwork: Pablo Picasso : Le baiser, 1925 © Musée Picasso

L’érotisme est le fil rouge de l’oeuvre de Picasso, dans lequel la création artistique et la pulsion sexuelle sont confondues. Ne disait-il pas : « L’art n’est jamais chaste, on devrait l’interdire aux ignorants innocents, ne jamais mettre en contact avec lui ceux qui n’y sont pas suffisamment préparés. Oui l’art est dangereux. Ou s’il est chaste, ce n’est pas de l’art1 ».
De la série de dessins consacrés aux maisons closes, en 1899 et 1900, aux étreintes sépulcrales des années 1970, Picasso n’a jamais cessé de se poser la question de l’affrontement sexuel hommes/femmes et celle des limites entre l’érotisme et la pornographie qui lui permettait, en outre, de jouer avec la représentation du corps.
Dominique Dupuis-Labbé tentera de répondre à ces questions à travers les oeuvres phares et la construction de l'emblématique exposition Picasso érotique, présentée à la Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris, en 2001.
  
1 Picasso cité Antonina Vallentin, Picasso, Paris, Albin Michel, 1957, p.273

Langue : FR

En partenariat avec : Juliette & Victor

Avec le soutien du Service culturel de l’Ambassade de France en Belgique

 


Part I: La construction de l'exposition

  


Part II: L'Erotisme dans l'oeuvre de Picasso
.